BESOIN DE CONSEILS...

Publié le par Marie

Bonjour tout le monde.

 

Cela fait longtemps que je n'ai pas publié sur mon blog, par manque de temps. Mais je visite les votres régulièrement.

 

Aujourd'hui, j'ai besoin de vos conseils.

 

Mon histoire d'amour avec mon chat est bientôt terminée. Je m'explique.

 

Il y a quelques temps, une bosse s'est formée sur l'épaule de Sakho et qui a grossi.

 

Je suis donc allée chez le vétérinaire hier matin et là, la douche froide : il m'a annoncé qu'il souffrait d'un cancer. Ne me demandez pas le nom, j'ai juste retenu le dernier mot : sarcome.

 

Bref, ce n'est pas opérable : chirurgie trop lourde et qui ne servirait à rien puisque ça reviendrait après. Il lui a donné quelques semaines et puis une plaie va se former et là, Sakho va commencer à souffrir. Autant vous dire que ça ne va pas fort. Et j'ai énormément de mal à gérer : les larmes qui montent en permanence, une boule dans le ventre, j'en passe et des meilleures...

 

Je sais qu'il y a des événements plus graves, comme la perte d'un parent.

 

Je m'adresse en particulier aux amoureux et amoureuses des chats et/ou des chiens qui se sont déjà trouvés dans ce cas : comment gérer ? Comment réagit-on quand on sait que l'on doit abréger les souffrances de son animal ? A-t-on la force de rester avec lui jusqu'au bout ? J'angoisse de ne pas en avoir le courage...

 

Sakho, c'est 13 ans 1/2 ensemble et j'ai du mal à accepter que ça se termine bientôt.

 

Racontez-moi, je crois que ça m'aiderais.

 

Un grand merci d'avance.

 

 

006-SAKHO-SEPTEMBRE.jpg

Commenter cet article

christiane ;-) 17/11/2010 10:54



Ma chère petite Marie


Une bien triste nouvelle mais hélas on ne peut rien y changer. Je pense que tu dois profiter pleinement de ta boule de poils et penser à tous les bons moments que vous avez partagés. Dès lors tu
verras que le moment venu et c'est tout naturellement que tu resteras! tune te posers même pas la question. tu lui dois bien çà pour le remercier de tous vos beaux instants.Sy ça peut te
rassurer tu le verras juste s'endormir il ne sentira rien.


Après, bien sûr viendra le chagrin et le vide mais le temps fait bien les choses tu verras. Et un beau matin tu auras envie à nouveau de glisser tes doigts dans une jolie fourrure ...il sera
temps de choisir un nouveau petit compagnon et recommencer sans pour cela oublier Sakho.


Bon courage Marie et à très bientôt


Bisous


Christiane



minouche18240 15/11/2010 21:46



coucou marie... une bien triste nouvelle ...profite de ton gros pépère et je pense que tu sauras prendre la bonne décision lorsque tu veras ton mimine souffrir de trop...j'ai eu cette triste
décision à prendre pour mon chien job 17ans, que c'est dur mais de le voir pleurer de souffrance m'a aidé à le faire partir...malheureusement on se  fait une raison à ce moment
là ...je te souhaite les derniers instant de bonheur...de calins avec ton gros pépère...accompagne le avec tout ton amour...gros bibi



Martine27 14/11/2010 18:19



C'est effectivement un moment difficile à passer. Tant qu'il ne souffre pas profitez bien l'un de l'autre, mais je crois que dès que la souffrance arrive il ne faut pas s'acharner,  c'est au
moins une chose que l'on peut offrir en dernier recours à nos amis à 4 pattes (alors que c'est refuser à l'homme). Ensuite, comme pour les humains, tu vas être en colère, puis triste et tout
doucement viendra l'apaisement et le souvenir des moments drôles et joyeux et puis un jour, comme un petit miracle tu trouveras devant ta porte un petit être poilu que ton Sakho t'aura envoyé
pour te faire connaître un nouveau bonheur. Courage à toi dans ce difficile moment et surtout ne culpabilise pas en pensant que tu devrais avoir moins de peine parce que ce n'est "qu'un" chat,
ceux qui raisonnent comme ça n'ont pas ou peu de coeur, la peine est toujours la même lorsqu'il s'agit de la perte d'un être aimé, qu'il soit à deux ou quatre pattes !



mamacat 14/11/2010 14:37



Au nom des 13 ans et demi passés ensemble, je pense que ce serait une  bonne chose pour vous 2 que tu l'accompagnes en lui tenant la  patte et en lui parlant doucement, en  le
rassurant. Qu'il puisse partir en paix avec tout ton amour dans son coeur ...


Je te souhaite beaucoup de courage et suis de tout coeur avec toi.


Je te fais d'énormes bisous et vais prier pour vous 2.



bernababou 14/11/2010 08:26



oh que ça me rend triste....


quand Eiffel est tombé malade l'année dernière & que le véto nous a dit qu'un homme à sa place serait mort.... toutes ces semaines où on lui a donné le traitement... l'attente de savoir si le
taux d'urée avait baissé... où s'il ne lui resterait que quelques semaines avec nous... c'est difficile à gérer & j'imaginais déjà le pire sans pouvoir bien sûr savoir ce que ça serait sans
lui car on ne peut pas l'imaginer.... avant de l'avoir vécu... cette histoire heureusement à une fin heureuse puisqu'il gambade & chasse plus que jamais, mange & ronchonne autant qu'il
peut. il a 13 ans. on sait que vu la race de son père & vu qu'il est sous croquettes médicamenteuses, un jour ça va arriver...


il y a quelques semaines nous sommes allés rendre visite à des amis qui ont dû faire "piquer" leur chien. notre copain n'a pas pu l'accompagner jusqu'au bout... trop dur... moi je me dis que je
n'ai pas envie de laisser Eiffel tout seul à ce moment là mais en serais-je capable? je le saurai le jour venu. toii aussi, c'est ton coeur qui te guidera...


ce que je sais, c'est qu'Eiffel quand il a été malade a du ressentir ma souffrance. pourquoi? il ne m'attaque plus comme avant & me laisse lui faire d'énormes câlins. il a compris qu'on était
là pour lui. je fais comme une maman chat, je frotte ma tête contre lui & il me laisse faire... j'ai droit à des bisous. tout ça c'était hors de question avant sa maladie.


si tu n'arrives pas à accompagner Sakho, il saura que tu ne le laisses pas tomber. profite maintenant pour lui faire d'énormes câlins.


moi je lui en fais aussi & à toi de grosses biz d'encouragement. B



Marie 14/11/2010 09:23



ce que tu dis, je le vis avec Sakho : on se fait pleins de câlins et de caresses. Je lui dis au-revoir et surtout merci merci et merci pour toutes ces années !  Je ne sais pas comment je
vais réagir le jour J et ça m'angoisse. Et puis, je n'arrive pas à y croire : ce matin, il court, il  joue, presque comme d'habitude. On voit que cette grosseur le gêne mais il n'a pas de
douleur. Et l'attente, c'est terrible. On ne sait pas quand, ni comment. J'ai une grosse boule dans le ventre depuis vendredi matin. Merci pour ton message !